TRAJECTOIRE
grand canapé 3 places

L. 241 x H. 74 x P. 113 cm

Design Sacha Lakic

Le canapé TRAJECTOIRE est le fruit d'une fabrication très minutieuse soucieuse des moindres détails. Ce canapé full relax cache bien son jeu : la mécanique totalement intégrée au canapé est imperceptible. Tout dans le dessin de ce modèle appelle à la détente, au confort : de sa base arrondie en forme de corbeille à ses coussins savonnettes matelassés et capitonnés d'un seul tenant. Ce canapé très travaillé est un bijou de technologie, d'esthétisme et de confort... Un "Must Have" pour les amoureux de bien-être sans concession. ...

Habillé de cuir Caucase, vachette fleur rectifiée, pigmentée. Mécanisme électrique multipositions "Full Relax" avec télécommande, transformant chaque place assise en chaise longue. Existe en version appui-têtes relevables à mécanisme manuel. Coussins d'assise mousse 35 kg/m³. Coussins de dossier et accoudoirs mousse 21 kg/m³. Structure sapin massif, multiplis de pin et panneaux de particules. Suspension sangles élastiques entrecroisées. Piétement métal finition Canon de fusil. Existe dans d'autres dimensions.

Fabrication européenne


Ouvert H.106x P.163cm

Autres versions disponibles en magasin

Canapé 2 places - L. 193 x H. 74 x P. 113 cm
Canapé 2 places 1/2 - L. 209 x H. 74 x P. 113 cm
Canapé 3 places - L. 225 x H. 74 x P. 113 cm

Design

Sacha Lakic

Sacha LAKIC, designer passionné par les technologies de pointe, a réalisé d’ambitieuses créations de motos et d’automobiles futuristes. En 2005, il crée pour Roche Bobois Speed-Up. On y retrouve sa signature: modelage dynamique de la matière, jeux de volumes carrossés, rangements high-tech, reflets laqués. Des meubles fluides et racés, fusion entre industrie et émotion, rationnel et passionnel. En 2008, il crée Bel Air, la première collection outdoor de Roche Bobois, des meubles aux lignes sensuelles, à la fois souples et déliées.

En savoir plus..
Le Mag

Exposition à Paris - UNE AUTRE EMPREINTE

Photographie et design, deux approches de l’éco-conception.

Lire cet article du magazine Roche Bobois