There is a specific version available for your country:

 

LE MAH JONG. UN CANAPÉ ICONIQUE

 

1971: HANS HOPFER IMAGINE LE MAH JONG

Peintre, sculpteur, designer... Hans Hopfer a dessiné des canapés devenus pour beaucoup des incontournables des collections Roche Bobois.

Dès les années 70, son approche innovante et décomplexée du confort et de la « gestion créative de l'espace » a profondément influencé la décoration intérieure.

En 1971, il crée le Mah Jong, un canapé qui revendique une totale liberté de forme et de fonction. À partir de trois éléments simples, juxtaposés ou superposés, le Mah Jong permet toutes les compositions, des plus simples aux plus complexes.

Il devient fauteuil, canapé, chaise longue, lit, espace de vie, autorise toutes les positions et utilisations, reflétant ainsi l'enthousiasme et la vitalité de l'époque.

Avant-gardiste lors de sa création, iconique aujourd'hui, habillé par Missoni Home ou Jean Paul Gaultier, ce canapé « en liberté » est pour longtemps une référence de modularité et de créativité.

 

Le Mah Jong et les créateurs

Pour habiller le Mah Jong, Roche Bobois a toujours fait appel à des créateurs de talent pour deséditions uniques. Chaque créateur propose la découverte d'une nouvelle facette du Mah Jong qui surprend et séduit tout en restant lui-même.

 

MISSONI HOME

La mode italienne à la fois élégante et exubérante. Les rayures en zigzag devenues iconiques, les tissus raffinés et fleuris, créés en exclusivité pour Roche Bobois habillent, révèlent et rythment le Mah Jong qui les porte.

JEAN PAUL GAULTIER

Le couturier Français détourne ses propres codes pour habiller le Mah Jong. Il le revêt de son emblématique marinière ou le tatoue de motifs poétiques et graphiques. Il bouscule les conventions avec créativité, élégance et sophistication.

Le Mah Jong, un savoir-faire unique

 

Le Mah Jong, composition libre

Le Mah Jong a été conçu pour pouvoir adapter en liberté la forme à la fonction, permettant ainsi de pouvoir changer à volonté « le paysage » d’un salon et d’offrir à chaque fois un nouveau point de vue sur la pièce à vivre.
On peut jouer toutes les compositions, changer les hauteurs, passer de un à deux « étages », détourner si on le souhaite les fonctions initiales du canapé, pour une gestion créative de l’espace, à l’infini. Les 3 éléments de base du Mah Jong se superposent, s’alignent, se regroupent selon les envies. Assises, dossiers droits ou d’angle permettent de jouer avec les hauteurs et de créer à volonté canapés d’angle, canapés droits, banquettes ou lits d’appoint.

 
 
 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

En consultant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et pour améliorer votre expérience de navigation.