There is a specific version available for your country:

Guest

Kenzo Takada

septembre 2017

Kenzo Takada
Kenzo Takada
Kenzo Takada
Kenzo Takada
Kenzo Takada
Kenzo Takada

Kenzo Takada

Designer libre et audacieux, Kenzo Takada, « le plus parisien des couturiers Japonais », a imaginé pour Roche Bobois une exceptionnelle collection de tissus et de céramiques.

Kenzo Takada fait partie de la toute première vague des stylistes japonais venus tenter leur chance dans la capitale de la mode.
C’est en 1970 qu'il orga­nise ses premiers défi­lés dans la gale­rie Vivienne et ouvre sa propre boutique de mode féminine.
Son style particulièrement innovant, fait d’associations inédites qui empruntent à la fois à la mode parisienne et aux couleurs et à la poésie de son Japon natal, lui ouvre les portes du succès.
Il acquiert dès 1971 une renom­mée inter­na­tio­nale jamais démentie depuis. A partir des années 80, il s’ouvre à la mode masculine, explore l’univers du parfum, multiplie les collaborations, toujours avec l'audace et la liberté qui sont les siennes.
Aujourd’hui tourné vers le design et la décoration, Kenzo Takada a imaginé pour Roche Bobois une exceptionnelle collection de tissus et de céramiques.
On y retrouve les codes graphiques et culturels qui le caractérisent : le métissage d’orient et d’occident, la maitrise des couleurs, la délicatesse des motifs.

Pour habiller le canapé Mah Jong, il s’est inspiré des kimonos anciens du Théâtre No dont il a réinterprété les motifs et les couleurs, créant des harmonies qui symbolisent les trois temps de la journée: Asa (le matin), Hiru (le midi), Yoru (le soir).

 

En consultant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et pour améliorer votre expérience de navigation.