ARCHITECTE
bibliotheque de libraire

L. 100 x H. 190 x P. 41 cm

Des meubles de métiers qui évoquent sans décrire, qui expriment sans contraindre… Si les noms nous rappellent leur usage passé, leur ré-interprétation contemporaine offre à chacun la liberté de leur trouver un usage nouveau. ...

Bibliothèque de libraire 15 tablettes (7 étagères fixes sur 1 côté, 2 étagères mobiles au milieu + 6 autres mobiles).
Structure en merisier massif et plaqué, hêtre massif. Quincaillerie en fer vieilli. Finition teinte à l'eau, vernis gomme laque ciré main, patine antiquaire (nombreuses finitions disponibles).
Piétement pliable

eco conçu


Ce produit a été identifié comme éco-conçu par notre outil d’évaluation qualitative élaboré en collaboration avec le FCBA* : il a été évalué positivement selon 8 critères correspondants à chaque étape de son cycle de vie.
*Institut technologique : Forêt, Cellulose, Bois-construction et Ameublement

eco mobilier

L’éco-participation sert à financer la filière de recyclage des meubles usagés. Elle est collectée lors de l’achat et reversée à l’organisme Eco-mobilier chargé du recyclage.

Service conseil en décoration

Pour un projet complet ou pour trouver le bon meuble pour une pièce en particulier, nos équipes dédiées de professionnels experimentés, équipés d’outils de conception 3D particulièrement performants, sont à votre disposition pour donner vie à tous vos projets.
showrooms

Nous contacter

Nous sommes à votre écoute pour toute question. N'hésitez pas à nous interroger. Contactez nous en utilisant le formulaire Service Client ou par email
serviceclients@roche-bobois.com

Personnalisation

Tous les coloris et finitions ne sont pas visibles en ligne. Sauf très rares exceptions, tous les produits Roche Bobois peuvent être personnalisés et sont réalisables dans une très large gamme de matières, de coloris et de dimensions. N'hésitez-pas à vous renseigner en magasin.

Le Mag

Exposition à Paris - UNE AUTRE EMPREINTE

Photographie et design, deux approches de l’éco-conception.

Lire cet article du magazine Roche Bobois