Tout sur Roche Bobois

François Roche

octobre 2021

Capture d e cran a . .

François Roche

Décès de François Roche, fondateur de Roche Bobois.

Le Groupe Roche Bobois a l’immense tristesse d’annoncer la disparition de son fondateur François Roche, qui s’est éteint mercredi 6 octobre 2021, à l’âge de 85 ans.

Après avoir activement participé pendant 50 ans à faire de l’entreprise le leader mondial de l’édition et de la distribution sélective de mobilier, il avait quitté les fonctions opérationnelles en 2007 pour prendre la Présidence du Conseil de Surveillance du Groupe Roche Bobois, jusqu’en 2019.

Il laisse dans la mémoire de tous ceux qui l’ont croisé l’image d’un homme au talent et à la personnalité hors norme. Comme le souligne Guillaume Demulier, président du Directoire du groupe Roche Bobois : « François Roche était un grand dirigeant, visionnaire, capable de sentir les tendances et de saisir les opportunités.  Il possédait une formidable capacité d’analyse et de projection. C’était aussi un homme proche du terrain, au contact facile, attaché à la dimension familiale de son groupe. »

 Les débuts

 Diplômé de HEC, François Roche débute en 1959 sa carrière dans le magasin familial de la rue de Lyon.

Artisan avec son frère Philippe du rapprochement avec les frères Chouchan, propriétaires du magasin « Au beau Bois », boulevard de Sébastopol à Paris, ils ont eu l’idée de transformer leurs principaux concurrents en partenaires durables.

Ensemble, ils importent au début des années 60 du mobilier scandinave - alors à la pointe de l’avant-garde - et associent de manière inédite dans leurs magasins mobilier et accessoires de décoration. Ils mutualisent leurs moyens pour éditer un premier catalogue commun et achètent en 1961 leur première page de publicité dans le magazine ELLE. C’est elle qui scelle la naissance de « Roche et Bobois », qui deviendra Roche Bobois. Un acte fondateur couronné de succès.

Chacun des fondateurs apportera son empreinte au développement du groupe. Celle de François Roche étant particulièrement forte dans les domaines de la création, des finances et de l’internationalisation du groupe.

 La création

Maître mot du succès de Roche Bobois, la créativité est une valeur que François Roche défend dès son arrivée dans l’entreprise familiale.

Dès le milieu des années 60, il est le premier en France à importer et à distribuer les créations de designers italiens tels que Gae Aulenti, Joe Colombo, etc.

En 1967, il ouvre le magasin du 197 boulevard Saint-Germain, à Paris, qui sera consacré à l’avant-garde du design. On y expose les dernières créations italiennes et les premiers exercices d’éditeur de Roche Bobois avec la génération montante du design français. A commencer par Pierre Paulin, qui signe aussi l’audacieuse façade du magasin voisin du 207. Une exposition y est organisée autour des « hypersièges » du designer Hans Hopfer.  L’artiste pop Guy Peellaert collaborera ensuite, dans le même magasin, à l’installation des meubles en plastique de Marc Berthier. 

 Au long de sa carrière, il tissera des liens de confiance avec des designers qui ont contribué au rayonnement de Roche Bobois : Pierre Paulin, Marc Berthier, Luigi Gorgoni, Maurice Barilone puis Paola Navone, Massimo Iosa Ghini….  « Le rôle de Roche Bobois dans les années 1970 est considérable », confirme Dominique Forest, conservatrice du musée des Arts décoratifs.

Pendant plusieurs décennies, son œil et son sens esthétique affirmé lui permettront aussi de superviser la direction artistique des photographies qui illustreront les très nombreuses campagnes publicitaires de la marque. 

 Le développement du groupe

Parallèlement à la dynamique de création qu’il insuffle à Roche Bobois, sa vision du marché lui ouvre de nouvelles perspectives de développement international.

L’expansion débute par les pays francophones, Belgique, Suisse, Canada... Dès 1974, le réseau Roche Bobois se développe en Espagne et en Grande-Bretagne, puis un premier magasin américain ouvre à New York. Il sera suivi par de nombreux autres. 

Des étapes qui seront les premiers jalons d’un formidable parcours de développement international de la Marque dans plus de 50 pays.

à découvrir dans le mag

  • ·
  • ·
  • ·
  • ·
  • ·